AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Les quatre cavaliers de l'Apocalypse.

Livre de l'Apocalypse (6.8 ~ Traduit du grec) :

« Il leur fut donné le pouvoir, sur le quart de la terre,

de tuer par l'épée, la famine, la mort

et les fauves de la terre. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

21 Décembre


L'ouverture des quatre premiers sceaux (versets 1 à 8) déclenche un processus connu sous l'appellation : "les Quatre cavaliers de l'Apocalypse".

Combien de temps cela doit-il durer ?

Cela n'est-il pas déjà une réalité quotidienne au regard de ce qui ne cesse de se reproduire depuis des siècles ?

Aussi, à l'ouverture du cinquième sceau, les âmes des martyrs de la foi s'impatientent ...

« Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-Tu a juger et à venger notre sang sur les habitants de la terre ? » (verset 10)

Au regard des crimes commis de nos jours, des massacres de chrétiens et des tortures qui leur sont infligées, il est évident que ce processus est en cours depuis longtemps.

Le sixième sceau n'a pas encore été ouvert car rien de comparable aux évènements décrits aux versets 12 à 14 ne s'est produit jusqu'à présent.

Le temps du cinquième sceau semble s'éterniser ... car il a commencé depuis près de 2 000 ans avec les premiers martyrs de la foi.

L'ordre dans lequel sont mentionnés les quatre cavaliers est à l'image de ce qui s'est toujours passé :

1 - Le premier cavalier (verset 2) porte l'ambition du pouvoir (la couronne) et part en conquérant.

2 - Le second cavalier (verset 4), dans le prolongement du précédent, porte la guerre partout sur terre comme l'ont toujours fait les conquérants.

3 - Le troisième cavalier, avec sa balance pour mesurer les denrées alimentaires (versets 5 et 6), symbolise les restrictions et la famine qui accompagnent souvent les guerres.

4 - Le dernier (verset 8), c'est la mort, conséquence logique des guerres et des famines.

La synthèse de tout ceci, au verset 8, c'est les quatre façons de mourir qui affectent l'humanité depuis toujours :

1 - les décès causés par la guerre,

2 - ceux qui sont consécutifs aux famines,

3 - la mort naturelle,

4 - et enfin les "fauves de la terre", c'est-à-dire toutes les créatures qui nous sont hostiles.

Et la plupart sont invisibles : ce sont les microbes, bactéries et autres virus qui nous détruisent par les maladies et les épidémies.

En fait, chacun des quatre a éliminé pour sa part, depuis des millénaires, un quart de l'humanité ayant vécu sur terre ... soit la totalité !

"Les quatre cavaliers de l'Apocalypse" accomplissent leur sombre besogne en s'incarnant dans les princes de ce monde : ambitieux, avides de pouvoir, porteurs de guerres et de famines.

Mais « Le moment est venu ... de détruire ceux qui détruisent la terre. » (Apocalypse 11.18)

Les prières des saints ...

Retour en page d'accueil


Les six premiers sceaux

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 6.1 à 6.17

1. Alors je vis l'Agneau ouvrir un des sept sceaux et j'entendis l'un des quatre animaux qui disait d'une voix de tonnerre : Viens !

2. Puis je vis surgir un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc. Une couronne lui fut donnée. Il partit en vainqueur et pour vaincre.

3. Quand Il ouvrit le deuxième sceau, j'entendis le second animal qui disait : Viens !

4. Un autre cheval sortit : rouge feu. Il fut donné à celui qui le montait de ravir la paix sur terre afin que tous s'entretuent et il reçut une grande épée.

5. Quand Il ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième animal qui disait : Viens ! Alors je vis venir un cheval noir, et celui qui le montait tenait une balance dans sa main.

6. Et j'entendis comme une voix au milieu des quatre animaux qui disait : Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d'orge pour un denier. Mais ne cause aucun dommage à l'huile et au vin.

7. Quand Il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis le quatrième animal qui disait : Viens !

8. Alors je vis venir un cheval verdâtre, et celui qui le montait se nommait "la mort". L'Hadès suivait derrière. Il leur fut donné le pouvoir, sur le quart de la terre, de tuer par l'épée, la famine, la mort et les fauves de la terre.

9. Quand Il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient livré.

10. Ils criaient à très haute voix : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-Tu a juger et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?

11. Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche, et il leur fut dit de se tenir au repos encore un peu de temps, jusqu'à ce qu'ils soient au complet avec leurs compagnons d'œuvres et leurs frères qui doivent être tués comme eux.

12. Et quand Il ouvrit le sixième sceau, j'assistai à un puissant séisme. Le soleil devint noir comme un sac de crin et la lune entière se teinta de sang.

13. Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les fruits verts qui tombent d'un figuier secoué par grand vent.

14. Et le ciel se retira comme un livre qui s'enroule. Toutes les montagnes et les îles furent déplacées de leur assise.

15. Les rois de la terre et les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tout esclave comme homme libre, se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes.

16. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous et cachez-nous du regard de Celui qui est assis sur le trône et de la colère de l'Agneau.

17. Car il est venu le grand jour de leur colère, et qui pourrait subsister ?

Livre de l'Apocalypse : 7.1 à 10.11 >>>
Visiteurs du site : Comment avoir la foi en Dieu et croire en Jésus Christ